AU COURS DU XIXème SIÈCLE...

Au cours du XIXème siècle, la municipalité a créé de nouvelles routes afin de relier le « haut » et le « bas » de la commune, tant pour les attelages que pour les premières voitures : route du bourg à la croix de la tombe, route du Mont, des Essets, des Cordeliers à la Goutte du charme.
Puis ce fut le passage de la voie ferrée du PLM (Paris-Lyon-Marseille) reliant Roanne à la Saône et Loire par POUILLY SOUS CHARLIEU. Ces facilités amenèrent de nouvelles familles pendant l’été et créant ainsi des emplois : jardiniers, cochers, chauffeurs, cuisinières, femme de chambre etc…
Combien de jeunes femmes de ST NIZIER sont devenues de fines cuisinières ou lingères au service des dames GUINAULT, VADON, ROULLIER, ANDRIOT, GERBAY et d’autres…

Page: